Franois NICOLAS, compositeur : ƒd. Jobert & ƒd. Lemoine

Catalogue | mp3 | Bibliographie | Photos | VidŽos | Dailymotion | Youtube

 

Pour se faire une idŽe de la musique de F. Nicolas :

collage (23Õ) de 8 extraits (mp3 : 32 Mo)

 

english  |  espa–ol  |  portugus  |  deutsch  |  polonais  |  rom‰n  |  magyar

Description : Macintosh HD:Users:francoisnicolas:Desktop:Michel Douay2.jpgDescription : Macintosh HD:Users:francoisnicolas:Desktop:Portrait.F.jpg Description : Macintosh HD:Site ETS:Nicolas:index_fichiers:image013.jpgDescription : Macintosh HD:Site ETS:Nicolas:index_fichiers:image014.jpg Description : Macintosh HD:Site ETS:Nicolas:index_fichiers:image016.png  Description : Macintosh HD:Users:francoisnicolas:Desktop:Portrait Juin 2015 (La Jaune et la Rouge):706-trajectoires-laszlo-nicolas.jpg

Michel Douay - Guy Vivien – Laurent Simon

 

Postlude dÕAlain Badiou (pdf)

Description : Description : Macintosh HD:FRANçOIS:ÉCRITS:"LE MONDE-MUSIQUEŅ:     AEDAM MUSIC®:MM I:MMI recto.pdf Description : Description : Macintosh HD:FRANçOIS:ÉCRITS:"LE MONDE-MUSIQUEŅ:     AEDAM MUSIC®:MM II:MMII recto.pdf Description : Macintosh HD:FRANçOIS:ÉCRITS:"LE MONDE-MUSIQUEŅ:     AEDAM MUSIC®:MM III:Couverture III.pdf Description : Macintosh HD:FRANçOIS:ÉCRITS:"LE MONDE-MUSIQUEŅ:     AEDAM MUSIC®:MM IV:Couverture IV couleur.jpg

http://www.musicae.fr

 

JournŽes dՎtude critique sur Le monde-Musique : 8 & 9 avril 2016 (Ircam, Paris)

 

Vendredi 8 avril 2016

 

Samedi 9 avril 2016

Violaine Anger (musicologue) - La voix de Franois Nicolas

(Anger.pdf)

 

Frederico Lyra (musicien) - L'Žcoute musicale comme critique immanente sociale

(Lyra.pdf)

Andrea Cavazzini (philosophe) - Formalisations, rŽinscriptions, dŽplacements

 

ƒric Brunier (critique dÕarts plastiques) - Ė l'Žcoute du tableau : le regard

(Brunier.pdf)

Antoine Bonnet (compositeur) - Le monde-Musique de Franois Nicolas est-il (encore) le n™tre ?

(Bonnet.pdf)

 

Gianfranco Vinay (musicologue) - Le monde-Musique de Franois Nicolas et les musicologies contemporaines. Un dialogue possible ?

 

 

 

Mathias BŽjean & AndrŽe Ehresmann (mathŽmatiques) - Faire-pensŽe : raisonances et Žmergences mamuphiques

(Bejean-Ehresmann.pdf)

 

Ivan SegrŽ (philosophe) - Le gai savoir de saint Franois Nicolas

(Segre.pdf)

Matthew Lorenzon (musicologue) - Le monde-Musique : A view from the antipodes

 

Hacne Larbi (compositeur et chef dÕorchestre) - An die Musik

David-Emmanuel Mendes-Sargo (anthropologue) - Musica qu¾ auditur - musica qua auditur / DensitŽs - intensitŽs...

(DEMS.pdf)

 

Franois Dachet (psychanalyste) - Ė lՎcole deÉ ˆ lՎcoute deÉ

(Dachet.pdf)

(cliquer sur chaque lien pour accŽder ˆ la vidŽo Youtube correspondante ou au texte pdf)

 

Deux entretiens sur Le monde-Musique avec Aliocha Wald Lasowski :

www.youtube.com/watch?v=dlS4VL3fZVY   -   www.youtube.com/watch?v=bK6plFt2IX8

 

Le monde-Musique

Comment comprendre que la  musique puisse constituer un monde ˆ part (ce qui nÕest pas dire un espace autarcique), un monde quÕon nommera monde-Musique, un monde fait de morceaux de musique plut™t que de musiciens, un monde o lÕexistence se concentre dans des morceaux singuliers quÕon appellera Ļuvres, un monde dont lÕintensitŽ sensible relve de lՎcoute, un monde dont lÕautonomie relative procde dÕune logique originale (le solfge), un monde que les musiciens ne cessent de visiter pour y prter leur corps en jouant sans parler, un monde apte ˆ rŽsonner/raisonner avec un environnement non musical ?

RŽpondre, avec la rigueur requise, ˆ ces questions nŽcessitera quatre tomes : successivement une thŽorie de lՎcoute musicale ˆ lÕĻuvre (I), une thŽorie de la logique dՎcriture lŽgitimant quÕon parle ici dÕun Ē monde Č musical (II), une thŽorie de cette discursivitŽ langagire propre au musicien quÕon nommera intellectualitŽ musicale (III), une thŽorie de ces rapports du monde-Musique avec son environnement quÕon nommera raisonances (IV).

 

I. LÕĻuvre musicale et son Žcoute

II. Le monde-Musique et son solfge

III. Le musicien et son intellectualitŽ musicale

IV. Les raisonances du monde-Musique dans son Žpoque

Ė quel titre la musique est-elle un art de lՎcoute ? QuÕest-ce quՎcouter musicalement ? : est-ce seulement percevoir, auditionner, apprŽhender ?, sÕagit-il de la mme Žcoute que celle (religieuse) des fidles ou celle (flottante) des psychanalystes ?, ˆ quelles conditions musicales une telle Žcoute est-elle possible ?, comment suivre ˆ la trace le travail musical dÕune telle Žcoute lorsquÕelle a la gr‰ce de pouvoir sÕengager ?

La thse centrale sera la suivante : pour que lÕauditeur de musique puisse devenir un Žcouteur, il faut quÕen cours dÕĻuvre, il arrive quelque chose ˆ la musique : on nommera moment-faveur cette surprise musicale o lÕĻuvre avoue ce secret quÕon nommera intension.

On examinera minutieusement comment ce tournant interne au discours musical autorise quÕun Žcouteur puisse, ˆ partir de lˆ, tricoter les mailles dÕun temps musical qui viendra, une fois lÕĻuvre achevŽe, dŽposer dans la mŽmoire du musicien cette Forme quÕon nommera inspect.

La musique vit dÕun grand Žcart : dÕun c™tŽ art de lՎcoute (I), elle est lÕemblme - avec la poŽsie - du sensible Ē concret Č qui ravit ; de lÕautre, discipline de lՎcriture (II), elle est lÕemblme - avec la mathŽmatique - de lÕintelligible Ē abstrait Č qui se dŽchiffre. Et cÕest cette tension vivifiante qui rend la musique capable de faire monde propre.

On thŽorisera le monde-Musique - ˆ la lumire de la mathŽmatique (Grothendieck) et ˆ lÕombre de la philosophie (Badiou) - en soutenant que son cĻur logique est cette Žcriture spŽcifiquement musicale - le solfge - dŽjˆ millŽnaire. Ce faisant, il sÕagira donc de tirer toute consŽquence du fait que la musique est le seul art ˆ sՐtre jamais dotŽ de sa propre Žcriture.

En quel sens entendre une telle existence du Ē monde-Musique Č ? Quels en sont les acteurs et les corps, les opŽrations et les instruments, la logique et les frontires, les relations et les processus ? Ė quelles conditions ce monde ne deviendra-t-il pas submergŽ, au XXI” sicle, par lÕinflation numŽrique et sonore ?

Depuis trois sicles, des musiciens sÕattachent ˆ formuler, par Žcrit, les enjeux de la musique quÕils pratiquent : il y a ainsi des intellectualitŽs musicales qui nomment et Žnoncent sur une musique dont pourtant la pensŽe propre, non langagire, ne nomme ni nՎnonce.

Pour quÕun tel projet Žmerge ˆ partir de Rameau, il aura fallu que la musique se constitue en monde (relativement) autonome [tome II], que la philosophie en prenne mesure (Descartes) et quÕun embrasement idŽologique sans prŽcŽdent (les Lumires) vienne mobiliser le musicien. DÕo un nouveau type de discursivitŽ musicienne conjoignant une thŽorisation, une critique et une esthŽtisation de la musique aux fins dÕencourager les musiciens aux t‰ches musicales de lÕheure et de convaincre les non-musiciens de la portŽe gŽnŽrale de ces dernires. LÕarticulation variŽe de ces trois opŽrations engendrera une constellation disparate dÕinterventions, ˆ lՎcart de toute continuitŽ disciplinaire dÕordre acadŽmique (telle la musicologie, nŽe plus tardivement).

Ė ce titre, on monographiera ici les intellectualitŽs musicales de Wagner, Boulez, Boucourechliev et Rosen (ˆ rebours des anti-intellectualitŽs musicales de Chopin, Debussy, Varse et Berio) pour les confronter ˆ quelques intellectualitŽs dÕun autre type : mathŽmatique, philosophique et architecturale.

Si lÕautonomie du monde-Musique ne signifie pas son autarcie, quel parti musicien tirer des liens exognes de ce monde avec un environnement de pensŽe dont il nÕest pas indŽpendant ?

Sans faire systme gŽnŽral de ces liens (cela supposerait une thŽorie, encyclopŽdique et inconsistante, du chaosmos), ce quatrime volume propose une analyse monographique de ces rŽsonances entre raisons disparates quÕon propose dÕappeler raisonances.

Elles concerneront ici les rapports de la musique non seulement ˆ dÕautres arts (lÕarchitecture et le cinŽma en lÕoccurrence) et ˆ la poŽsie (Hopkins) mais Žgalement aux mathŽmatiques et ˆ la politique, ˆ la philosophie (Deleuze) et ˆ la psychanalyse, ˆ lÕhistoire et ˆ la musicologie (Delige).

Parcourir un tel archipel, intensifier ainsi les affinitŽs que les musiciens Ļuvrant entretiennent avec ces autres pensŽes crŽatrices dont ils partagent le mme temps, cÕest Žlargir la base de notre pyramide (celle, en quatre tomes, dont lՎcoute musicale constitue la pointe) et parachever une IdŽe classique de la musique contemporaine qui sÕattache, contre un nihilisme omniprŽsent, ˆ continuer lÕart musical en le renouvelant.

 

 

Description : Description : Description : Couverture face.jpg

Ē Florence Millet joue Franois Nicolas Č

en compagnie de Jeanne-Marie Conquer (violon) et Alain Damiens (clarinette)

http://www.disques-triton.com

 

Nous buvons la hantise des causes

dans le pŽtillement vŽnŽneux de nos coupes

et nous fr™lons de nos crochets

des infinis subtils comme une mort lŽgre.

Mais o les jonchets sÕentremlent

lÕenfant reste sans mots :

lÕunivers dort dans le berceau

dÕune petite ŽternitŽ.

Ossip Mandelstam

 

Au sommaire :

1. Toccata (2002) pour piano - 6Õ39ÕÕ

2. Trio Transfiguration (1997) pour violon, clarinette et piano - 22Õ53ÕÕ

3. Sonate (2003) pour piano - 28Õ19ÕÕ

4. Des infinis subtils (1995) pour piano - 16Õ35ÕÕ

––––

 

Biographie

o      en franais

o      en anglais (biography in English)

o      en espagnol (espa–ol)

o      en portugais (portugus)

o      en polonais

 

Biographie

Ancien Žlve de lՃcole Polytechnique, titulaire dÕun DEA de philosophie, Franois Nicolas Žtudie lÕorgue avec Albert Alain, le piano avec Carlos Roque-Alsina et lՎcriture musicale avec Michel Philippot.

Aprs avoir pratiquŽ quelque temps la scne du jazz comme pianiste, il se tourne vers la musique contemporaine.

Il rencontre Mauricio Kagel et Luciano BŽrio (Acanthes, 1981 et 1983), participe aux confrontations de Darmstadt en 1982 & 1984 et suit la formation en informatique musicale dispensŽe par lÕIrcam aux compositeurs.

Il enseigne ensuite au CNSM, intervenant Žgalement comme producteur invitŽ de France-Musique, et cofonde lÕensemble de musique contemporaine Entretemps.

Franois Nicolas participe ultŽrieurement ˆ lÕIrcam comme compositeur en recherche, en particulier ˆ la mise au point du logiciel Modalys (synthse par modles physiques) puis ˆ celle de la TimŽe (source multi-hauts-parleurs).

Toutes ses Ļuvres sont ŽditŽes chez Jobert.

Il travaille actuellement ˆ un vaste projet compositionnel sur Mai 68 : ƒgalitŽ Õ68 (symphonie, cantate, madrigal et opŽra)

 

Franois Nicolas associe la composition ˆ une rŽflexion thŽorique sur la musique.

Cofondateur en 1986 de la revue Entretemps, il anime depuis les annŽes 90 les Samedis dÕEntretemps (rencontres autour de livres sur la musique) et diffŽrents sŽminaires (musique & : mathŽmatiques/psychanalyse/philosophie/histoireÉ).

Il est depuis 2003 ˆ lՃcole normale supŽrieure (rue dÕUlm, Paris), professeur associŽ (2003-2006) en charge de la musique contemporaine puis chercheur associŽ (Collectif Histoire-Philosophie-Sciences et Centre international de recherche  philosophie, lettres, savoirs CIRPHLES – USR 3308 CNRS/ENS).

Il vient de terminer un vaste ouvrage Le monde-Musique (et son Žcoute ˆ lÕĻuvre) [en cours de publication chez Aedam music¾]  et prŽpare un livre sur Parsifal.

 

Biography

Franois Nicolas is a Researcher and Associate Professor in charge of contemporary music at the ƒcole normale supŽrieure (Ulm) and Ircam. As a composer he combines composition with theoretical reflection. Having studied philosophy at the ƒcole Polytechnique (Paris), organ with Albert Alain, piano with Carlos Roque-Alsina, and composition with Michel Philippot, he performed jazz before turning to contemporary music.

Nicolas met Mauricio Kagel and Luciano BŽrio (Acanthes, 1981 and 1983), attended lectures at Darmstadt (1982 and 1984), and took the Ircam computer training course for composers. He is currently working on ŅƒgalitŽ Õ68Ó a large-scale compositional project on May Õ68 consisting of a symphony, a cantata, a madrigal, and an opera. His musical works are available through Jobert.

He lectured for some time at the Conservatoire National SupŽrieur de Musique in Paris and was also a guest producer at France-Musique. Together with Hacne Larbi he founded the Entretemps ensemble and contributed at Ircam to the production of the Modalys software and TimŽe multi-loudspeaker source.

From 1988–2004 he was a member of the editorial board of the Revue de musicology. Cofounder in 1986 of the Entretemps review, since the early Ō90s he has run the Samedis dÕEntretemps (meetings around books on music) and different seminars (music and mathematics/psychoanalysis/philosophy/historyÉ). He has just completed the large book Le monde-Musique (et son Žcoute ˆ lÕĻuvre) [The World-Music (and its Listening in the Work)] and is preparing a book on Parsifal.

 


 

Franois NICOLAS

265, rue du Faubourg-Saint-Martin — 75010.Paris (France)

tŽl. : +33 (0) 1 44 65 01 40

fax : +33 (0) 1 46 07 27 58

fnicolas [at] ircam.fr